samedi 21 mars 2015

Mon Inde

« Le seul véritable voyage, ce ne serait pas d'aller vers de nouveaux pays,
mais d'avoir d'autres yeux, de voir l'univers avec les yeux d'un autre, 
de cent autres, de voir les cent univers que chacun d'eux voit, que chacun d'eux est. »
Marcel Proust

J'ai lu cette citation dans un beau livre trouvé dans un petit bookstore en Thaïlande. J'adore ces trouvailles dans les librairies usagées. Voir avec les yeux d'un autre, c'est exactement ce que l'Inde nous force à faire à chaque instant. Mes yeux d'Occidentaux ne voient pas la vie de la même façon que les Indiens. Le besoin de contrôle si présent chez moi est constamment mis à l'épreuve, surtout dans les premières semaines de mes voyages. Par la suite, mon regard change. Il n'y a rien de mieux que de s'observer tranquillement lâcher prise! L'Inde opère ainsi sa magie.

Lors de ce troisième voyage en Inde, j'ai eu la chance de revoir l'Inde pour la première fois grâce aux yeux de mon copain Billy. Que c'est beau et puissant de pouvoir partager avec l'autre! L'Inde a opéré sa magie sur lui et il a aussi vu la grande beauté de l'Inde et ses habitants. Merci Billy d'être venu découvrir avec moi ce pays qui me fait vibrer et d'avoir osé plonger sans hésiter dans sa folie!

Ce voyage nous a amené dans le sud de l'Inde, au Kerala (voir vidéo de Billy en anglais sur le sud), pour se terminer dans l'Uttar Pradesh auprès de mon professeur Ajay à Lucknow. Nous sommes également demeurés 12 jours dans la ville sainte Varanasi après trois longs jours en train pour monter du sud au nord. Prendre le temps de se déposer près du Ganges et de vivre au rythme de l'Inde et ses nombreux rituels, ce voyage fut rempli de moments mémorables. Des moments suspendus dans le temps! Chaque journée amenait une nouvelle aventure, une occasion pour apprendre et s'ouvrir.

Dans cette ville dépaysante, nous avons aussi vécu un Holi des plus colorés! Holi est une célébration hindouiste, la fête des couleurs. Vive le mauve pendant plusieurs jours tatoué sur nos corps! Voici une petite vidéo de nous après avoir participé à cette belle fête.

L'Inde, c'est comme atterrir dans une grande famille. Parfois, c'est difficile mais souvent le sentiment de se comprendre, la chaleur humaine prend le dessus, et là, le coeur s'ouvre et on devient amoureux de cette belle, grande et folle famille!

Les conversations en Inde sont toujours teintées de spiritualité, de curiosité face à la vie. Un Indien assis à notre table dans un café à Varanasi était si joyeux et convaincu qu'ensemble nous pouvons changer le monde, que nous sommes une grande famille et que nous devons apprendre à s'aimer malgré les différences. C'était beau à entendre et je suis bien d'accord avec lui. Ensemble, nous pouvons changer le monde en changeant notre regard, en voyant les cent univers que les autres voient.

Ah, mon Inde d'amour! Des saddhus qui méditent près de la rivière, des merveilleuses femmes aux cheveux rasés en pélerinage avec des sourires qui guérissent tout, des rickshawmen toujours aussi convaincants jusqu'aux merveilleuses vaches qui prennent la vie à la légère assises dans le trafic, l'Inde m'a encore une fois ensorcelé. Que je t'aime! À la prochaine!
3 jours de train - Mysore à Varanasi
Vue du train

Holi!










Ajay-ji, mon professeur!
Mon Billy
Souriez! Ca rend heureux!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Toujours un si grand plaisir de te lire! Et merci de me faire sourire!
Anita

Natacha a dit…

Te lire me donne un grand sourire... la vie est belle! Hâte de te revoir et aussi de rencontrer ton amoureux qui semble vraiment aussi chouette que toi xxx